Comment réduire l’impact environnemental des emballages du vin ?

Actualités

Dans le cadre de son programme Vignoble en Progrès (VIP Pays d’Oc), Inter Oc et Adelphe se sont associées pour réaliser un diagnostic de réduction des déchets à la source et en restituer publiquement les résultats.

Chaque année en France, la vente de bouteilles de vin tranquille aux ménages représente 778 000 tonnes de verre in fine destinées aux bacs de recyclage (pour 80% d’entre elles). Les seules bouteilles de vin représentent 16% du gisement des emballages consommés par les ménages.

8 bouteilles sur 10 recyclées, c’est bien mais réduire la production de déchets, c’est mieux.

Réduire ses emballages, c’est possible !

Produire des emballages nécessite des matières premières, des ressources et du transport et génère des déchets.

Lors du diagnostic programmé mi-octobre, un expert emballages s’est rendu dans une entreprise pilote et y a étudié le système de conditionnement, les types d’emballages utilisés et les process logistiques.

Les objectifs étaient multiples. Il s’agissait d’identifier les leviers d’optimisation de l’ensemble du système et d’envisager les actions d’éco-conception à conduire pour en réduire les impacts.

Geste de tri d'une bouteille en verre
80% des bouteilles en verre sont recyclées en France
Réduire ses emballages : quels bénéfices ?

L’étude approfondie du système d’emballages, de stockage et de transport permet de dégager un certain nombre de pistes d’amélioration.

Les actions, mises en œuvre, sans modification de l’équipement ou du process, génèrent des bénéfices économiques, environnementaux et logistiques notables.

Par exemple, le diagnostic conduit en 2015 chez BLB Vignobles (près d’un million de cols commercialisés) avait évalué :

  • Un potentiel de réduction de 92,6 tonnes d’emballages, soit une économie de 70 000 euros
  • A 75 tonnes la quantité d’émission de CO2 évitée, l’équivalent de 500 000 kms en voiture
Participer à la réunion d’information pour bénéficier des recommandations de l’expert

Inter Oc et Adelphe restitueront les résultats des observations de l’expert lors d’une réunion d’information qui aura lieu le 13 novembre prochain.

Inter Oc y présentera rapidement les outils RSE* à disposition des entreprises de la filière vin. Adelphe abordera la responsabilité des entreprises en matière d’emballages mis en marché auprès des ménages français et précisera son rôle et ses missions.

L’expert qui a réalisé le diagnostic exposera les actions à mettre en œuvre pour réduire les impacts des emballages.

Deux réunions sont organisées : le matin à Maurin-Lattes et l’après-midi à Béziers.

* RSE : Responsabilité Sociétale des Entreprises

Crédit photos Adelphe ©
Menu