Dématérialisation de la DRM : 92% en Languedoc-Roussillon

A fin Juillet 2019, 92% des établissements vinificateurs du Languedoc-Roussillon ont d'ores et déjà dématérialisé leur DRM

Le point de la démat’ en Languedoc-Roussillon

A partir du 1er septembre 2019, le dépôt de la déclaration Récapitulative Mensuelle (DRM) est obligatoire en ligne.

  • A fin juillet 2019, 92% des 2 900 établissements de production (Caves coopératives, caves particulières et négociants-vinificateurs) du Languedoc-Roussillon ont dématérialisé leur DRM
  • Les retours des usagers sont globalement positifs quant à l’ergonomie et la simplicité de l’interface

ConFiance quant à l’adhésion des 240 caves restantes

Pour rappel, dans le cadre d’un accord national CNIV*-DGDDI, les interprofessions ont obtenu la possibilité de proposer leur propre interface déclarative, sécurisée et directement connectée à CIEL (Contributions Indirectes En Ligne) sur Prodouanes.

En Languedoc-Roussillon, la Fédération InterSud de France (CIVR, CIVL & INTER OC) a mis en œuvre et déployé le portail www.declaviti.fr, avec le prestataire informatique INFODIAL, PME basée à St-Clément-de-Rivière (34).

Ouvert en Avril 2015, le portail Déclaviti a d’abord proposé la dématérialisation du contrat de vrac. Les professionnels (courtiers, négociants et caves) se sont vite appropriés ce nouvel outil.
Après seulement 8 mois, 85% des contrats de vrac portant sur les AOP et IGP du Languedoc-Roussillon (au total 15 000 contrats par campagne) étaient saisis et signés en ligne. Aujourd’hui ce taux est de 99,5%.

Fort du succès des contrats, grâce à la simplification que représente la saisie en ligne, de nombreuses caves attendaient l’ouverture de l’interface DRM, intervenue en Octobre 2016.

Des réunions ont été organisées, conjointement aux Directions Régionales des Douanes (Montpellier & Perpignan), avec la participation des métiers. Information et formation ont ainsi pu être diffusées auprès de 1200 participants.

Une bonne collaboration Interprofession-Douanes-Métiers

Résultats : un diffusion optimale de l’information et une adhésion graduelle des caves à la dématérialisation.

Sachant qu’une montée en puissance progressive est le cas de figure idéal, dans le cadre du déploiement d’une interface de cette ampleur.

Cette gradualité a en effet permis aux équipes des interprofessions de fournir la disponibilité et, par conséquent, la qualité d’accompagnement nécessaires aux nouveaux utilisateurs.

* CNIV : Comité National des Interprofessions de Vin

Menu