« folies » vigneronnes

Patrimoine

Château Saint-Martin-de-Graves : dans la pure tradition des « folies » vigneronnes

Nombreux et remarquables sont les châteaux dans les vignobles du Languedoc. Nommés « folies », ces manoirs construits au milieu des vignes, témoignent par leur architecture, de la richesse et de la prospérité passée des négociants en vin de la région, pour qui ces demeures à usage agricole furent construites au XIXe siècle. Reconverties le plus souvent en chambre d’hôtes et caves vinicoles à l’image du château Saint-Martin-de-Graves près de Pézenas, elles se visitent à prix abordable.

Des Châteaux nommés « Folies »

Aujourd’hui propriété de Roger Santa, ancien président de France Boissons et PDG d’Heineken France qui a acquis cette « folie » à la bougie au tribunal de Béziers, Saint-Martin-de-Graves entame sa deuxième vie dans l’univers du vin. 20 hectares de vignes ont été replantés, dont 9 sont actuellement en production. La cave a été entièrement reconstruite et produit deux gammes de vins, l’une AOP Languedoc et l’autre IGP Pays d’Oc : Terre d’Aumes, en rouge, blanc et rosé. Vin célèbre dont la prospérité doit beaucoup aux fans de Johnny Hallyday, auteur de cette cuvée.

On peut séjourner au château Saint-Martin-de-Gaves, les anciennes écuries ayant été transformées en salle de réception pour les séminaires, les mariages. Plus récemment, 8 gîtes ont été aménagés dans les bâtiments agricoles (maisons des ouvriers ou des vendangeurs), ils sont proposés à la location. Privé, le château n’est pas ouvert au public. En revanche le chai, la cave et le parc sont accessibles.

Les « folies » languedociennes empruntent aux styles architecturaux les plus variés...

du néo-gothique au néo-médiéval, néo-renaissance ou néoclassique et peuvent être nommées péjorativement « châteaux pinardiers », en particulier dans la plaine biterroise où elles dépassent la centaine.

Celle de château Saint-Martin-de-Graves, ancienne propriété du marquis de Graves construite en 1890, était jadis entourée de 300 hectares de vignes et connut un destin prestigieux : c’est ici que serait né au XVIIIe siècle le Petit pâté de Pézenas, une spécialité sucré-salé en forme de bobine dont on attribue l’invention au cuisinier anglais de Lord Clives, Vice-Roi des Indes, lors d’un séjour au château.

Les « folies » languedociennes empruntent aux styles architecturaux les plus variés...

du néo-gothique au néo-médiéval, néo-renaissance ou néoclassique et peuvent être nommées péjorativement « châteaux pinardiers », en particulier dans la plaine biterroise où elles dépassent la centaine.

Celle de château Saint-Martin-de-Graves, ancienne propriété du marquis de Graves construite en 1890, était jadis entourée de 300 hectares de vignes et connût un destin prestigieux : c’est ici que serait né au XVIIIe siècle le Petit pâté de Pézenas, une spécialité sucré-salé en forme de bobine dont on attribue l’invention au cuisinier anglais de Lord Clives, Vice-Roi des Indes, lors d’un séjour au château.

Aujourd’hui propriété de Roger Santa, ancien président de France Boissons et Pdg d’Heineken France qui a acquis cette « folie » à la bougie au tribunal de Béziers, Saint-Martin-de-Graves entame sa deuxième vie dans l’univers du vin. 20 hectares de vignes ont été replantés, dont 9 sont actuellement en production. La cave a été entièrement reconstruite et produit deux gammes de vins, l’une AOP Languedoc et l’autre IGP Pays d’Oc : Terre d’Aumes, en rouge, blanc et rosé. Vin célèbre dont la prospérité doit beaucoup aux fans de Johnny Hallyday, auteur de cette cuvée.

On peut séjourner au château Saint-Martin-de-Gaves, les anciennes écuries ayant été transformées en salle de réception pour les séminaires, les mariages. Plus récemment, 8 gîtes ont été aménagés dans les bâtiments agricoles (maisons des ouvriers ou des vendangeurs), ils sont proposés à la location. Privé, le château n’est pas ouvert au public. En revanche le chai, la cave et le parc sont accessibles.

C O N T A C T

Château Saint Martin de Graves
34120 PEZENAS
04 67 90 39 91
Menu